Aethina tumida, alerte rouge (type de piège)

Publié le par LE BERVET ERICK

Aethina tumida, 26 foyers confirmés en Italie du Sud au 23 novembre 2015
Aethina tumida, 26 foyers confirmés en Italie du Sud au 23 novembre 2015
Aethina tumida, 26 foyers confirmés en Italie du Sud au 23 novembre 2015

Aethina tumida, 26 foyers confirmés en Italie du Sud au 23 novembre 2015

L'été dernier, le ministère de la Santé ( italie) a donné l'ordre de brûler toutes les ruches qui avaient des traces d'Aethina tumida, un ravageur exotique est arrivé dans le Sud. 

Tout a commencé l' été dernier, alors qu'en Italie, plus précisément en Calabre, un coléoptère inconnu jusqu'alors a atterri chez les apiculteurs italiens , mais bien connu du reste du monde. Petit coléoptère des ruches a la capacité de fermenter le miel et de le rendre invendable. Après les rapports répétés des apiculteurs calabrais, en fait, le ministère de la santé a décidé d'intervenir  pour empêcher la propagation des larves. Alors il ordonna à tous les apiculteurs de mettre le feu à leurs ruches, même en présence d'une seule larve de l'insecte gênant. Le résultat a été dévastateur: 3.600 ruches sur le feu et plus de 250 millions d' abeilles vivantes brûlées , mais les chiffres sont encroissance. Pourtant, l'ennemi n'a pas été vaincu . Et les feux constants ont pas apporté de résultats concrets, sauf pour ralentir la propagation de l'Aethina tumida.

L'évolution de l' Aethina tumidaL'évolution de l' Aethina tumidaL'évolution de l' Aethina tumida
L'évolution de l' Aethina tumida

L'évolution de l' Aethina tumida

Le Petit Coléoptère des ruches (Aethina tumida) menace les colonies d’abeilles à l’échelle mondiale. Originaire d’Afrique du Sud, il a déjà colonisé l’Afrique du Nord, l’Amérique du Nord et l’Australie. Il provoque des ravages importants dans les colonies d’abeilles, faisant peser du même coup une lourde menace sur l’apiculture. Son cycle de reproduction constitué de 4 stades rend toute tentative de lutte laborieuse. L’utilisation de produits chimiques est préjudiciable non seulement aux abeilles, mais aussi à l’environnement et accentue les problèmes de ré- sidus dans les produits de la ruche. Si l’on veut épargner ce fléau à l’Europe, il est indispensable d’interdire toute importation d’abeilles en provenance des régions infestées,plantes en pot pourrainet être concernées ,fruits etc.

Cycle du coléoptère  aethina tumida / type de piège

Erick Le Bervet, contact au 06 78 18 32 34
Erick Le Bervet, contact au 06 78 18 32 34

Erick Le Bervet, contact au 06 78 18 32 34

Commenter cet article